Le sac à main d’une femme c’est une des pièces maitresses qui fait LA tenue. La fashionista qui vit en moi, a longtemps été influencée par les « it-bag » (les sacs tendance pendant une période donnée). C’est comme ça qu’à mon active, j’ai tout une collection de sac que je qualifierais de fourre-tout!  J’ai dû faire une overdose parce que en ce moment je suis accro aux petits sacs  (bandoulière, pochette…). Mes plus beaux souvenirs sont ceux de mon enfance. Je sais pas vous, mais je me suis toujours demandé ce que ma mère pouvait bien mettre dans son sac . Ils étaient toujours lourds, d’ailleurs ça n’a pas changé. Je pense même que le poids de ses sacs à augmenté avec les années. En grandissant j’ai résolu le mystère du sac lourd tout simplement parce que j’ai attrapé le même syndrome.

J’avoue qu’il y a des jours où je mets tout et n’importe quoi dans mon sac, il y a mes factures, ma mini-trousse de maquillage (qui se résume à mon gloss matte et ma beauty blender trop peur qu’on vole, le make-up de nos jours c’est un vrai investissement puis comme dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir), mon gros portefeuille, des chaussures de rechange, mon agenda (qui ne me sert plus trop) mes écouteurs, mes clés  et le plus important mon kit de survit.

Mon kit de survit c’est le kit que toutes les femmes devraient avoir dans leur sacs selon moi

 

1. Une épingle

Certain(e)s sont surment étonné(e)s de savoir que j’ai toujours au moins une épingle dans mon sac. Combien de fois mes épingles m’ont sauvé la vie? Plus d’une fois, dernier sauvetage, mon CCA, en voyage à Lisbonne. Monsieur avait un écart de chemise (pour celle qui me lise souvent, vous avez que je déteste les écarts de chemise) un de ces boutons menaçait de lâcher. Mais bien sûr il s’est obstiné à ne pas vouloir l’aide de mon épingle. Après quelques heures de shoepingle-a-nourrice-showroom-de-keishanapping et une pause lunch, le fameu bouton a décidé de mettre sa menace à exécution!  J’en connais un qui ne mettra plus en doute l’utilité de mon kit de survit.

2.Mouchoir

Ma soeur  jumelle, je la surnomme Miss mouchoir, elle a l’art de me piquer mes vêtements et d’y laisser des mouchoirs. N’empêche que ces mouchoirs m’ont été très utiles. Je me souviens qu’un jour en sortant de chez MAC cosmétique j’ai pris l’initiative de courrir  pour rattraper le tram. Mon nouveau fond de teint (fdt) avait décidé de se faire la malle et de s’écraser au sol. Résultat des courses mes nouvelles bottes etcapture-decran-2016-12-17-a-15-56-21 mon jeans rempli de fdt. J’étais à peine sortie du magasin que je devais y retourner.  Heureusement pour moi ma soeur avait laissé des mouchoirs dans mon sac! Elle m’a sauvé la vie ce jour-là. Je me voyais mal faire tout le trajet avec mes bottes et mon jeans rempli de fond de teint. Depuis ce jour quand j’achète un produit chez MAC c’est dans le directement dans le sac et mes mouchoirs (hormis ceux qui ont servi à se moucher reste bien dans mon sac).

3.Crème pour les mains

C’est mon indispensable, pour moi toutes femmes (africaines) sait qu’elle doit avoir de la crème pour les mains dans son sac.  Je ne compte même plus les fois où en sortant de chez  moi après avoir fait la vaisselle je m’aperçois que mes mains sont sèche seulement une fois assise dans le bus, la honte! Celle que j’utilise en ce moment c’est la crème pour les mains de la marque Vaseline (intensive care) de chez Action (1,39 €).

creme-mains-by-showroom-de-keishana

4. Mon chargeur

Tous utilisateurs d’Iphone sait combien s’est peu probable de rester tout une journée sans devoir se soucier du niveau de sa batterie. Je me suis donc équipé d’un chargeur portable. Celui que j’ai choisit,  provient du Primark. Il m’a coûté moins de 10 €.

chargeur-portable-power-bnak-by-showroom-de-keishana

5. Sac réutilisable

J’ai toujours un sac (réutilisable) en tissu dans mon sac à main au cas où je déciderais d’aller faire des petites coursses imprévus. Ca m’arrive assez souvent ces dernier temps. Puis si un jour mon sac à main décide de me lâcher en cours de route. Mon sac réutilisable est là.

6. Des tampons

Parce qu’on a beau compter, calculer être sûre de la date où les Anglais débarqueront on n’est jamais à l’abri d’une visite inattendue. De plus, ça peut toujours aider une amie dans le besoin.

Et vous quels sont vos indispensables?

Rendez-vous sur Hellocoton !